Nous

Nos démarches respectives se sont formalisées au début des années 2000, dans de nombreux projets d'intervention menés tant en détention, qu'en milieu scolaire ou qu'avec des habitants des villes. Nous avons éprouvé la nécessité de nous rassembler et de fonder le collectif pour expérimenter de nouvelles formes d’intervention : croisement des disciplines, mise en place de modalités pratiques dédiées à chaque projet, partenariats composites (entre structures sociales, éducatives, culturelles et universitaires), retours réflexifs sur la pratique.

Depuis 2011, nous menons un projet intitulé Plaine Sensible dont l'ambition est de recueillir et de valoriser la parole des habitants à travers la réalisation de productions sonores et visuelles. Plaine sensible se présente comme un laboratoire de création artistique qui rassemble le public du réseau des médiathèques de la communauté d’agglomérations Plaine Commune et diverses structures sociales et éducatives : Maison de l’emploi, collèges, Ecole de la 2ème chance, CCAS... Plaine sensible repose sur la volonté de faire lien entre les médiathèques et leurs salariés, entre les publics, entre les quartiers.

En 2013, le projet Corps de métiers, un projet dédié au travail, présenté à l'auditorium de la médiathèque Colette, à Epinay-sur-Seine, est une expérience forte qui marque durablement notre pratique et le devenir du collectif.