Création partagée

Au sein du collectif, nous développons chacun des recherches personnelles, dans un contexte "d'individualités créatrices", avec pour préalable : comment faire et que faire ensemble ?

Cet "Ensemble" englobe les partenaires, le collectif et les publics.

Nous cherchons à œuvrer comme trait d'union, pour élaborer des questions communes qui mettent l'humain au centre en questionnant les frontières sociales et professionnelles.

En nous associant à des publics, des institutions et parfois des universitaires, nous initions la création d'espaces dans lesquels des personnes jouent et cherchent ensemble. Le collectif se pose alors comme une entité non reproductible dans un autre projet, vouée à être unique. C'est en composant avec ces facteurs "vivants" que nous construisons pas à pas nos modalités d'action : c'est ce que nous appelons la " création partagée".

La création partagée est un principe actif de notre collectif. Elle se résume ainsi : un travail commun au service d’une question. Cette question s’étaie et trouve sa formulation dans le travail collectif. Nous tâchons d’y répondre avec les moyens et les outils dont nous disposons. 

La création partagée n'est pas une science exacte, elle offre un lieu vivant qui repose sur quelques fondements : à chacun d’occuper la place qu’il souhaite et à chacun d’endosser sa propre parole. Elle a pour objectifs de nous permettre de vivre et de penser ensemble, ce que nous avons de commun et de singulier ; et de l’affirmer en créant une oeuvre commune. Dans la création partagée, il n’y a pas ceux qui savent tandis que d’autres ne savent pas. Car celle-ci ne repose pas sur les savoirs, ni sur les compétences. Elle se fonde par le questionnement et l’expression de soi dans un environnement commun à tous : la cité.