Destruction, construction, évolution (2011)

Le chantier transforme la ville, il en change son « visage », le « défigure » temporairement pour produire un nouveau paysage. C'est un travail d'appropriation que nous avons proposé : jouant des couleurs, des géométries, des corps mis en jeu, des matières, nous avons façonné ce corpus musical et photographique. Les deux productions visuelles et musicales peuvent être diffusées aussi bien indépendamment qu'associées.


Destruction, construction, évolution rassemble deux travaux (série photographique) et pièce sonore, réalisées avec deux groupes différents, habitants d'Epinay-sur-Seine.

Intervention : 20h, 24 personnes dont 2 artistes et 1 professionnel de la structure d'accueil.

Durée : 6'08